1. Abe(-uji)

2/39

Famille Abe.

Les descendants de Ôhiko no mikoto l’un des shidô-shôgun* auraient, dit-on, pris ce nom de famille. Parmi eux sont restés célèbres Abe no Kurahashimaro* le premier en date des sadaijin* à l’époque de la Réforme de Taika* vers le milieu du 7e siècle, Abe no Hirafu* qui fut envoyé réprimer les Ezo* au 8e siècle Abe no Nakamaro* Qui alla étudier chez les T’ang*. En outre on rencontre encore dans le Kojiki*, le Nihon-shoki* et le Man’ yô-shû* beaucoup de personnes dont le nom Abe est transcrit en caractères chinois, (…) etc. Ont aussi laissé un nom dans l’histoire : vers le 10e siècle, Abe no Seimei* qui fut fait docteur en astronomie (temmon-hakase) ; au 11e siècle, Abe no Yoritoki* de la région du nord-est qui, par sa révolte, déclencha la guerre de Zen-kunen no eki* ainsi que ses fils Sadatô* et Munetô*

A l’époque de Edo nombreux furent les daimyô* qui portèrent ce nom de famille ; les chefs des seigneuries suivantes appartenaient tous à la famille Abe : Fukuyama (préf. de Hiroshima) ; Tanakura (préf. de Fukushima) ; Sanuki (préf. de Chiba) ; Hambara (préf. de Aichi) ; Iwatsuki (préf. de Saitama) ; Oshi (préf. de Saitama).

KCSKF, vol. 2, 4.

NKJJ, vol. 1, 1958.

Write Comment...

Name

Email